Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 17:35

L’ ASSISTANCE  MEDICALE  GRATUITE  AU  22ème R.I.

 

 

C’est vrai que la guerre avait une drôle de bobine en ALGERIE.

 

Et pourtant c’était la guerre aussi, cette « pacification ». Un exemple. Nous avions au bataillon un sergent infirmier exceptionnel de dévouement, doublé d’un baroudeur infatigable et que je ne prendrais pas le temps de cacher derrière un nom de roman : kinésithérapeute dans le civil, sergent ROUSSEAU. Il soignait tout le monde, n’importe quand, n’importe où. Il apprit à cinq douars à se débarrasser des matrones et à faire accoucher les femmes un peu mieux qu’en les pendant à la poutre maîtresse de la mechta. Fractures, infections, tumeurs, paludisme ; ROUSSEAU mena, dans tous les douars du quartier, un combat impitoyable contre eux tous. Très mauvais pour la propagande nationaliste çà ! Impossible de faire passer ce Saint Vincent de Paul nouveau style « tenue camouflée et carabine U.S. » pour un tortionnaire. Les fells décidèrent donc de l’occire. Un soir, ils firent parvenir au P.C. un appel « une femme en gésine à deux lieues de là » et l’attendirent.

 

     Quinze pour lui tout seul. Un honneur ! D’ordinaire ROUSSEAU se déplaçait dans un convoi de quatre jeeps « le propre convoi du commandant ». Parties cette nuit là , les quatre jeeps !….  ROUSSEAU décida de s’en passer et s’élança à bord d’un blindé, suivi d’un autre en protection.

 

     Les fells ayant réglé leur tir pour des jeeps, donc des véhicules bas et découverts, mitraillèrent les plaques de blindage, redressèrent leur tir au jugé et décrochèrent sous le feu des 12,7, laissant deux morts sur le terrain.

 

     J’ai donc le regret d’apprendre à d’aucun que la pacification, aussi, c’était la guerre.

 

 

 

Extrait du livre « CRAPAHUT » de Jean Pierre BRESILLON édité par la FNACA de Saône et Loire

 

      Michel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

SERGE RIVAS CANOVAS 02/01/2011 16:01


j, ai participe a l,assistance médicale gratuite comme beaucoup d,entre nous et il est vrai que la population nous étaient reconnaisante mais pas le F L N et il y a eu parfois des represailles
contre les infirmiers ou medecins qui se déplaçaient avec les sas ou les renseignements que nous le vouliont ou pas c,était la guerre


Présentation

  • : Le blog de Michel
  • Le blog de Michel
  • : La vie des jeunes appelés durant les évènements en ALGÉRIE de 1956 à 1963 dans la région de TENES.
  • Contact

Recherche