Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 13:50

DES TIRS DE NUIT A BREIRA ET A BENI-AKIL

 

Un article intitulé "Une attaque des mines de Breira et de Beni-Akil, a déjà été publié sur le blog le 14 février 2013. Il s'agissait de la reproduction d'un article de presse de l'époque signalant les faits.

Maurice MOUTERDE qui se trouvait en poste en 1956 à BREIRA, nous relate ci-après les faits.

 

Attaque sur les mines de Breira et Beni-Akil

 dans la nuit du 2 au 3  Octobre 1956

 

Sous-lieutenant rappelé  à la 6ème compagnie du II / 22ème R.I., en poste à Breira du 24 septembre au 19 octobre 1956 je peux apporter quelques précisions sur cette affaire car j’ai conservé le Compte rendu que j’en ai fait.

Je dois préciser que ces deux mines ne sont distantes, si mes souvenirs sont exacts que de quelques kilomètres.

Carte-1-50.000-Port-BREIRA--redecoupee-2.jpg                                     Cliquez sur la carte pour l'agrandir

A Breira il y a 2 sections de la 6ème compagnie du II / 22 RI. Au début 2 sections de rappelés puis à compter du 30 septembre une section de rappelés et une section de jeunes recrues arrivés de Métropole (Bugeaud) aux ordres du sergent-chef Capeau. A Beni Akil c’est une section des G.M.P.R. (Groupe mobile de Police Rurale) qui assure la protection. L’ensemble constitue un sous-quartier dont j’ai la responsabilité du 30 septembre au 19 octobre 1956.

Avant cette nuit du 2 au 3 octobre différentes actions des fellaghas ont eu lieu. Le 27 septembre un pylône supportant le télébenne qui permet de descendre à Port Breira (Francis Garnier) le minerai extrait des mines et de monter le ravitaillement pour la troupe, a été dynamité dans la nuit, mais réparé le jour même. Le 1er octobre une petite fusillade a lieu de nuit à Beni-Akil.

Voici mon C.R. en ce qui concerne la nuit du 2 au 3 Octobre : "Au cours de la nuit du 2 au 3 octobre, les rebelles ont attaqué le poste de G.M.P.R. des mines de Beni-Akil vers 0h20. Ils semblent s’être mis en place dès la tombée de la nuit et être environ 20 à 25. Les G.M.P.R. ont riposté aux armes automatiques et à la grenade. L’attaque du poste semble avoir duré jusqu’à environ 2h30. Les rebelles semblent s’être divisés en deux groupes qui ont pris la direction des Mines de Breira, l’un utilisant le cheminement de l’oued et l’autre celui des crêtes.

Dès les premiers coups de feu sur Beni-Akil les deux sections du 22ème R.I. se Le carreau de la mine de BREIRA P.ANTIKOWtrouvant à Breira ont été mises en alerte. A 2h45 quatre coups de fusil de chasse étaient tirés sur les mines de Breira et semblaient provenir des hauteurs Sud, Sud-ouest de la mine. Le poste visé a répondu immédiatement au F.M. Le calme semblait revenu vers le poste de Breira aux environs de 4h. Plus aucun mouvement à signaler.

Ce Compte rendu tient surtout compte des informations fournies par le responsable des G.M.P.R. et se termine par une note concernant les heures de prise de service des mineurs tôt le matin et tard à la nuit.

Des tirs de nuit ont encore eu lieu à Beni-Akil les 5 et 6 octobre, C’est à cette dernière date que les G.M.P.R. ont été remplacés par une autre section de notre compagnie.

Toute cette affaire nous a valu de la visite : d’abord celle du directeur de la mine,  du Colonel Pasteur commandant le 22ème R.I. et du représentant du Ministre puis, le 13 octobre, d’une unité blindée accompagnée par une unité de Zouaves. Le 19 octobre notre compagnie a laissé la protection des deux mines à une autre compagnie, la 5ème, sauf erreur.

 

Maurice Mouterde

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans NOTRE VECU
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • Le blog de Michel
  • : La vie des jeunes appelés durant les évènements en ALGÉRIE de 1956 à 1963 dans la région de TENES.
  • Contact

Recherche