Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 17:42

HOMMAGE AU LIEUTENANT COLONEL GELLE Emilien

 

f col gelle

  cliquez sur le texte pour le lire 

 

    

Guerre d'Algérie - Soldat Mort au champ d'Honneur
Le Livre d'Or de l'Ecole Spéciale Militaire du Prytanée

 

GELLE Emilien Louis Charles

 

 

né le 1/01/1905 à Le Ronsoy (80)
Elève des Ecoles Militaires des Andelys, Montreuil S/Mer et Autun du 1/10/1918 au 4/01/1923
E.V 5ans - 150éme R.I - 2éme Classe le 4/01/1923
Maintenu à l'Ecole d' Autun pour continuer ses études

Baccalauréat Mathématiques 1ére et 2éme partie le 18/07/1924
Admis 155éme sur 324éme à l'Ecole Spéciale Militaire du Prytanée - 2éme Classe le 1/10/1925
sortie 74éme sur 315
51éme R.I - S/Lieutenant T.D le 1/01/1927
51éme R.I - Lieutenant T.D le 1/01/1929
51éme R.I - 10éme Cie - Lieutenant T.D le 28/10/1931
51éme R.I - Capitaine le 25/09/1936
Professeur instructeur au cours de préparation aux Ecoles Militaires d'Elèves officiers de 1934 à 1936

166éme R.I - 1ére Cie -  le 2/09/1939
Nommé Chef Etat Major de l'Infanterie du S.F.R le 1/05/1940

Détaché à Etat Major du Général Cdt les F.T du Secteur Fortifié de Rohrbache - Capitaine le 19/10/1939
43éme C.A.F - Capitaine

Fait Prisonnier au Col de la Cranail le 26/06/1940
Interné Oflag VI.D
Chef de Bataillon T.C le 25/06/1943

Promotion à T.C transformé en T.D arrêté du 9/08/1940
Chef de Bataillon T.D le 25/06/1943
Libéré du Camp de Soest (Wesphalie) par les Américains le 6/04/1945

Affecté à la D.R.P.G Paris - Chef de Bataillon le 28/05/1945
26éme R.I - Lieutenant Colonel le 1/10/1950
Affecté à l'Etat Major de la 2éme D.I - Lieutenant Colonel le 15/06/1951
Cours de Colonel en 1951
26éme R.I - Lieutenant Colonel le 2/11/1954

Affecté au centre d'Instruction Régional N°2 à Sarrebourg le 1/10/1956
22éme R.I - Lieutenant Colonel commandant en second le 2/11/1956
Embarque le 3/11/1956 à Marseille Débarque le 4/11/1956 à Alger
Adjoint opérationnel du Colonel commandant le secteur de Ténès

Inscrit au tableau exceptionnel pour le grade de Colonel pour décision le 30/06/1958
A la tête d'un convoi opérationnel Blessé Mortellement par l'explosion d'un engin piégé le 26/07/1958 sur la route de Ténès à Pointe Rouge (Algérie)
Promu au grade de Colonel par décret du 25/07/1958 J.O R.F N°183 du 6/08/1952. Pour prendre rang le 20/07/1958

inhumé a Nancy (54)
Croix de Guerre 39/45 Etoile d'Argent du 2/06/1946
Médaille Commémorative 39/45 avec Agrafe "France"
Chevalier Légion d'Honneur décret du 14/08/1944

Croix des Services Militaires Volontaires de 3éme Classe le 8/08/1951
Officier Légion d'Honneur décret du 15/12/1953
Citation O.D.I N°463 du 13/07/1957
Citation O.C.A N°113 du 22/03/1958
Commandeur Légion d'Honneur décret du 1/10/1958 à titre Posthume
Croix de la Valeur Militaire Etoile d'Argent, de Vermeil avec Palme

Médaille Commémorative Maintien de l'Ordre en A.F.N
sur les Monuments aux Morts du Ronsoy (80) du Touquet Paris Plage (62) et du Mémorial A.F.N 1952-1962 à Nancy Thermal (54)
inscrit sur le Livre d'Or des Enfants de Troupe "Afrique du Nord"
cité dans le Livre "Défense d'Oublier sept 80 de la FNACA
Vincennes S.H.D 8.Ye.124 413

 

Ces documents m'ont été communiqués par A. ROUSSEL

 

 

 

TEMOIGNAGE de Jean RIEU

Chauffeur du Colonel

 

Du mois de septembre 1956 à fin 1958, je fus affecté au poste de chauffeur du Colonel du 22ème R.I. à TENES. A ce titre j'ai accompagné dans tout le secteur tenu par le 22ème Régiment d'Infanterie, le Colonel RIEUTORD, puis le Colonel LALLEMAND, ainsi que leur adjoint le Lieutenant Colonel GELLE.

Nous circulions dans des convois fortement armés, et de plus sur notre parcours des unités du régiment assuraient notre protection.

Ce jour du 26 juillet 1958, je conduisais la jeep du Lieutenant Colonel GELLE. Arrivé à proximité de POINTE ROUGE, le convoi fut arrêté par un groupe de démineurs qui assuraient l'ouverture d'une portion de route détériorée durant la nuit par les fellaghas. Il s'agissait de jeunes recrues juste formées à cette discipline et qui intervenaient pour la première fois en situation réelle. Bien évidemment ils travaillaient lentement la peur au ventre. Le Colonel les invita fermement à accélérer leur travail, et perdant patience, il quitta le véhicule et s'engagea sur le chemin en débordant les démineurs. C'est alors que par malchance il déclancha l'explosion d'un engin de très forte puissance. Il fut la seule victime, et fut tué sur le coup. Son corps fut rapatrié sur TENES, et personnellement, je récupérais son stick dont il ne se séparait jamais.

 

 

                            Jean RIEU.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans TEMOIGNAGES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • Le blog de Michel
  • : La vie des jeunes appelés durant les évènements en ALGÉRIE de 1956 à 1963 dans la région de TENES.
  • Contact

Recherche