Mardi 13 octobre 2009 2 13 /10 /Oct /2009 18:49

LA 9ème DIVISION D’INFANTERIE

 

DANS LA ZONE OUEST ALGEROIS

 

 

 

Cette Division fut commandée successivement par les généraux suivants : le général de BREBISSON en 1956, le général RENAULD en 1957, le général GRACIEUX en 1958, le général du PASSAGE en 1959, le général CAZENAVE en 1960, le général PRIEUR en 1961, le général BOULANGER en 1962.

 

La 9ème Division d’Infanterie est constituée en métropole dans le courant du mois de mai 1956 avec des disponibles rappelés sous les drapeaux. Aux ordres du général de BREBISSON, elle comprend les éléments habituels d’une division légère de l’époque, à savoir :

-   Le 22ème régiment d’infanterie avec une CCR et 3  bataillons.

-   Le 131ème R.A. sur le même type que le 22ème .

-   Le 8ème Régiment de chasseurs à cheval à trois escadrons de reconnaissance.

-   Le 1er groupe du 30ème Régiment d’Artillerie à quatre batteries de tir.

-   Le 59ème Bataillon du Génie.

-   La 59ème Compagnie de transmissions.

-   Le 59ème BS (59ème Compagnie de Quartier Général, 259ème Compagnie de circulation routière).

-   Le GT 359.

 

Les unités de la division, après un mois de formation, quittent les régions parisienne et lyonnaise pour ALGER où elles débarquent entre le 13 et le 21 juin. La 9ème DI s’implante aussitôt dans la région du CHELIF quelle ne va pas quitter pendant plus de six années.

Le 1er septembre est constitué le secteur opérationnel d’ORLEANSVILLE, confié au général commandant la division, qui est renforcé par des moyens déjà implantés dans la région : 504ème Bataillon du Train à pied constitué en avril 1956 avec le 57ème Bataillon de tirailleurs Algériens de MILIANA, 2ème groupe de Compagnies Nomades, 236ème Bataillon d’Infanterie en provenance de KABYLIE, 1er  Bataillon de tirailleurs Algériens, Bataillons de Fusiliers de l’Air, etc….

Dans le cadre de la réorganisation des forces du maintien de l’ordre en ALGERIE, la Division prend à sa charge, le 1er mars 1957, la Zone Ouest Algérois, dont le PC est fixé à ORLEANSVILLE, comprenant quatre secteurs :

-   TENES au nord, confié au 22ème RI qui s’y est installé fin septembre avec deux Bataillons sur la côte, à GOURAYA et MONTENOTTE.

-   TENIET EL HAAD au sud ,confié au 131ème RI qui couvre la partie orientale de l’OUARSENIS avec ses deux Bataillons à BOU CAID et MARBOT, renforcée du 2ème GCNA dont la 4ème Compagnie est installée aux confins du SERSOU, à VICTOR HUGO.

-   MILIANA à l’est, qui dispose de deux Bataillon d’Infanterie, (le II/22ème RI sur la côte à NOVI, et le I/131 à MILIANA même), du 1er BTA à AFFREVILLE, du II/30ème RA à LAVIGERIE et du 504ème BTAP à DUPERRE.

-   ORLEANSVILLE enfin, où sont implantés le 8ème Chasseurs (ROUINA), le 2ème Bataillon du 2ème Régiment d’infanterie coloniale (VARNIER) détaché de la 19ème DI de CONSTANTINE et le 3ème Groupe du 65ème  Régiment d’Artillerie d’Afrique à LAMARTINE.

 

Les éléments divisionnaires sont répartis de part et d’autre de l’axe ORAN-ALGER à hauteur d’ORLEANSVILLE (59ème CQG, 259ème CCR, Peloton avions, 59ème CT), d’AFFREVILLE (359ème GT) et de MILIANA (59ème BG)

 

       En novembre 1957, la Zone passe de quatre secteurs à six avec la création des secteurs de CHERCHELL (PC à TIZRINE) et DUPERRE. La Division est enfin arrivée à maturité.

 

Après des débuts difficiles dus aux conditions géographiques (massifs montagneux, limites de corps d’Armée et de Wilayas) et une délicate période d’adaptation, la Division se rend peu à peu capable de remplir une mission pour laquelle elle a été trop hâtivement préparée. L’opération « pilote » est entamée dès le début de 1957. Cette action sera poursuivie sans relâche, la sécurité s’étendant progressivement aux villages les plus reculés du DAHRA ou de l’OUARSENIS.

 

C’est surtout au cours de la période 1958-1960 que les vigoureuses et multiples actions, menées dans le massif de l’OUARSENIS et de la chaîne côtière du BRAZ-DAHRA, vont permettre, au prix de fortes pertes de s’assurer progressivement du contrôle du terrain et des populations. En février 1959, la lutte est portée avec l’appui des troupes de Réserve générale au cœur des zones refuges où vivent quatre Katibas rebelles. Des opérations particulières sont également conduites par des commandos parachutistes de Réserve générale et les centaines du 11ème Choc. Fin 1959, la Zone dispose de moyens très importants et son dispositif a été profondément remanié pour tenir compte de la situation.

Le secteur d’ORLEANSVILLE a été confié au 131ème RI qui dispose du III/131ème RI à BOU CAID, du II/2ème RIMA à VARNIER, du 25ème Dragons à ROUINA et du II/10ème RAMA à OUED FODDA, près du centre d’entrainement commando. Le secteur de MILIANA est maintenant à la charge du 23ème RIMA disposant de son 2ème Bataillon à HAMMAN RIGHA, du I/131ème  RI , du 9ème BT à MILIANA et du 28ème Dragons aux PUITS. Le secteur de TENIET EL HAAD est confié au 5ème Régiment de Chasseurs d’Afrique, renforcé du II/131ème RI à GENERAL GOURAUD, du 2ème CGNA et du 585ème BT implanté à la ferme PETER. Le secteur de CHERCHELL a maintenant son Bataillon de secteur, le 146ème BI, et le I/22ème RI à BOIS SACRE. Le secteur de DUPERRE a lui aussi une unité de secteur, un escadron, le 5ème Spahis à six escadrons à cheval, ainsi que trois groupes d’artillerie de provenance diverse : II/30ème RA à KERBA, I/41ème  RA à CARNOT, et II/64ème RA à DUPERRE.

 

Le 22ème RI est toujours au bord de la mer à TENES avec le I/18ème RA à PAUL ROBERT. Le 8ème chasseurs à été dissous en mai à DUPERRE. Quant au GT 359, il est devenu, en janvier1958, Groupe de Compagnie de Transport.

 

De février à juin 1960, les bandes rebelles de l’OUARSENIS subissent la pression des unités de secteurs et de quartiers. En juin et juillet c’est au tour du DAHRA-BISSA où est implanté une Katiba. En juillet et août, les unités de réserve du CA d’ALGER participent à l’opération « cigale » dans l’OUARSENIS. En novembre, elles sont rejointes par deux EMT du CAO pour le déclenchement de l’opération « Epervier ». Les prélèvements effectués pour assurer l’ordre dans les villes à la fin de l’année ne permettent pas de développer l’action des troupes.

 

La poursuite des opérations de destruction des bandes reste alors à la charge des divers commandos de chasse, Gendarmerie notamment, qui opèrent depuis leur création au début de 1959. Ces commandos, plus que partout ailleurs, ont joué un rôle essentiel dans cette région montagneuse, aux confins de l’Algérois et de l’Oranais et sur la façade maritime particulièrement accidentée. Hormis les commandos parachutistes dont trois environ ( parmi lesquels le célèbre commando « GUILLAUME ») séjournent en permanence dans l’Est de la zone,  ce sont seize commandos de chasse, dix « Kimonos », et six « Partisans », qui opèrent en ZOA.

 

Ils seront trois à opérer sur le secteur d’ORLEANSVILLE ( K 31 et 33, P 20 ), trois sur TENIET ( K 23, 32 et P 21), deux à CHERCHELL( K 24 et P 22 ), deux à MILIANA ( K 30 et P 44 ), deux à DUPERRE ( K 1 ou commando « Kobus », devenu Krik, et K 40 ),et enfin quatre à TENES ( K34 et 36, P 26 et 43 ).

 

Les divers éléments de la division disparaissent peu à peu. Le 22ème RI est dissous en mai 1962 à MILIANA, ainsi que le 131ème RI. Leurs bataillons sont dispersés en métropole pour y être dissous ou en ALGERIE où ils deviennent des bataillons autonomes. En juillet 1962, les zones et secteurs disparaissent. La division est alors constituée en deux groupements : « A » à ORLEANSVILLE et « B » à MILIANA.

 

En octobre, le II/30ème RA devient 30ème groupe à MILIANA tandis que le 28ème dragons qui avait remplacé le 28ème chasseurs s’embarque en septembre pour y être dissous.

 

La 9ème DI disparaît elle même le 31 décembre 1962.

 

 

 

 

Ce texte est extrait du livre « Soldats du Djebel »

 

 

 

Michel.

 

 

                  

 

Par Michel - Publié dans : LIVRES et EXTRAITS - Communauté : Guerre d'Algérie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés