Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 13:38

LE CAP TENES

 

 

Grandiose, sauvage, le Cap Ténès est un énorme éperon rocheux

qui domine la mer du haut de ses 642 mètres.

 

 CAP-TENES-LE-PHARE.jpg

Le cap Ténès, le phare, le sémaphore et le poste optique.

 

 

 

Au pied à l'est du phare, les militaires avec les gardiens

entretenaient un jardin que l'on voit très nettement

sur la photo, cela leur permettait d'améliorer

l'ordinaire avec des légumes frais. Une source

à proximité leur fournissait l'eau d'arrosage.

Lors de la grande guerre de 14/18, les troupes Françaises

engagées en Turquie furent appelées "les jardiniers du Bosphore"

car pour se nourrir et se prémunir du scorbut, ils cultivaient

la terre entre les tranchées. De même on pourrait appeler

les militaires du 22ème R.I. "les jardiniers du Cap Ténès".

 

 

LE  PHARE

 

Le-phare-du-Cap-TENES-photo-Pierre-RABAUD.jpg                                                                         Collection Pierre Rabaud

Une centaine de mètres au dessus du niveau de la mer

est implanté un magnifique phare dont la construction

débuta en 1861. Classé monument historique

il est le plus ancien des phares d'Algérie.

Il fut protégé de 1953 à fin 1957 par une unité de fusiliers marins.

Ces derniers furent remplacés par une petite unité

du 22ème régiment d'Infanterie jusqu'en 1963.

Le fonctionnement du phare fut assuré par

trois employés du service des phares et balises.

On aperçoit au sommet de la tour

une illusoire protection avec des sacs de sable.

 

 

LE SEMAPHORE

 

Le_SEMAPHORE-du-Cap-Tenes.jpg

A mi hauteur du cap, niché dans la roche,

un très beau sémaphore domine le phare.

Il fut occupé, utilisé, et défendu par une unité

de fusiliers marins.

La construction des sémaphores commença

en 1807. Habité en permanence par deux guetteurs,

la veille s'effectue du lever au coucher du soleil.

Ces sémaphores révolutionnent les transmissions

en permettant le cheminement d'une information

sur 500 kilomètres en moins de 4 heures.

 

 

LE POSTE OPTIQUE

 

Le-poste-d-observation-situe-au-sommet-du-Cap-TENES.jpg

Enfin au sommet du cap est implanté un poste optique

qu'en 1957 nous appelions la "tour romaine".

Elle permettait avant la construction des sémaphores,

de communiquer de pitons à pitons.

Appelées à l'époque romaine

"Tours Génoises" elles étaient implantées à vue

les une des autres, et communiquaient par signaux de fumée.

En 1776 ces signaux de fumée laissèrent la place

à un code de communication

basé sur un jeu de 13 pavillons qui offrait

un millier de combinaisons.

En 1807 ces tours furent remplacées

par les sémaphores.

 

 

LE POSTE DES AVIATEURS

 

 

Camp-des-aviateurs-au-Cap-TENES-photo-BRETAGNOL.jpg

Un poste militaire fut construit à l'est du phare et au même niveau

à la fin de l'année 1957, en même temps le poste

optique fut agrandi pour permettre d'y loger

une vingtaine de militaires, et une piste fut aménagée pour

en faciliter l'accès.

Occupé par l'armée de l'air, une station radio

fut implantée au sommet du cap.

Equipée de matériel goniométrique, elle permettait de guider

l'aviation, et améliorait les communications

entre les unités du secteur. Fin 1959, l'évolution

des technologies des transmissions, entraîna le démontage

de ces installations, et le départ des aviateurs.

 

 

LE DOUAR DE SIDI MEROUANE

 

 

Village-de-regroupement-a-500-m-du-Cap-TENES.jpg

A environs 500 mètres du phare le long de la route d'accès à ce dernier,

l'administration Française avait fait construire une

douzaine de petits pavillons en parpaings,

qui en 1957 étaient occupés par seulement,

4 ou 5 familles. A deux reprises j'ai transformé

pour quelques jours ces logements en garnison.

 

 

LES VAUTOURS

 

 

vautour-en-vol-3.jpg

Enfin à cette époque, un magnifique

vol de vautours couronnait le tout.

 

                                                                                                                 

 

 

                                                                                                                                            Michel FETIVEAU

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans NOTRE VECU
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • Le blog de Michel
  • : La vie des jeunes appelés durant les évènements en ALGÉRIE de 1956 à 1963 dans la région de TENES.
  • Contact

Recherche