Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 21:29

 

LE PATROUILLEUR P 703 AU SECOURS

DES MARINS DU SEMAPHORE DU CAP TENES

 

Octobre 1957. J'embarquais à ORAN sur le P 703. Tout de suite, j'eus l'impression de connaître une autre Royale (c'est ainsi que, chez les professionnels de la mer, l'on nomme la marine nationale), celle des petits bateaux où le professionnalisme et le sens marin remplacent l'esprit militaire.

Le commandant était l'officier des équipages de 3ème classe GUILLAS, commandant qui m'apprit beaucoup de choses sur mon métier. L'officier en second était un "maître", le chef mécanicien et le timonier des "seconds maîtres". J'allais donc compléter ce petit Pierre-BUISSET.jpgétat-major. Je mettais mon sac dans le "poste des bœufs" où, pendant plus d'un an, je rangerais mes affaires, prendrais mes repas (excellents) et dormirais.

J'allais ensuite me présenter au commandant, qui du reste m'attendait avec impatience car j'allais lui servir de secrétaire et devais avant toute chose taper à la machine son rapport de patrouille. "Si vous aimez naviguer, vous serez servi ! Ici on bouffe des milles en veux-tu en voilà. Mais venant de la Marchande, cela ne doit pas vous faire peur…." Comme préambule, c'était agréable. Question navigation, je dois dire que je fus servi !

Etant de quart dès l'appareillage, j'eus la surprise de constater que le pacha me faisait tout de suite confiance en me laissant la manœuvre du bateau, alors que nous avions tout juste quitté le quai et étions encore dans le port: "A vous le soin". Jamais telle chose ne se serait vue dans la "Marchande".

Notre base en patrouille était le petit port de TENES et notre secteur se tenait d'EL MARSA à CHERCHELL. En principe, nous devions patrouiller de nuit, mais chaque jour, au grand dam de l'équipage, le pacha faisait appareiller son navire dans la journée, afin que je puisse me familiariser avec la côte et toutes ses petites baies. Notamment la "Calle génoise" petite crique située en dessous du CAP TENES.

Dans la nuit du 11 novembre 1957, j'eus mon "baptême du feu". Le sémaphore situé sur le flanc du CAP TENES et tenu par six matelots et un maître timonier, fut attaqué par une forte bande de fellaghas. Malgré une très forte tempête, alors que le pacha avait même décidé de laisser son navire au port, le P 703 appareillait, entrait dans la Calle Génoise et grâce à sa puissance de feu, exterminait ou mettait en fuite les assaillants.

Et le combat cessa faute….. de munitions. De toute façon il ne restait plus de fellaghas sur le terrain. Je réalisais alors que notre action avait évité à sept malheureux marins de se faire égorger. Je compris également la lâcheté de "l'adversaire". Disons que pour une fois cela ne leur avait pas réussi !....

 

 

photo-P-703-3.JPG

 

 

                                                           Commandant Pierre BUISSET.

 

Ce texte est extrait d'un article paru dans la revue La Voix du Combattant N° 1756.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

hubert dollo 15/08/2011 20:00


j'ai été embarqué sur le P 703 du 1.5.56 au 22.11.57 .J'ai connu le Cdt Le Noac'h puis le Cdt Le Guillas,le Mtre de Manoeuvre Trividic Jean,le Sd Mtre Mécanicien Tétu,le Sd Mtre Timonier Kerninon
Yves,et avant lui le Sd mtre Jardinet. J'ai connu plusieurs interventions dont une à Cherchell mais il me semblequ'il y a erreur dans la date. C'est peut etre vous qui m'avez remplacé quand j'ai
été libéré on aurait pu se croiser mais je ne me souviens pas . amicalement


Michel FETIVEAU 11/09/2010 10:20


Je ne connais pas le Cdt Pierre BUISSET. J'ai trouvé cet article dans la revue la voix du combattant. Pour le contacter, il faudrait passer par l'intermédiaire de cette revue.


Damon Noël 10/09/2010 21:40


Je ne me souviens pas de vous à bord du P 703, placé sous les Ordres
de l'Officier des Equipages Robert Guillas (fumeur de pipe). Par contre
je me souviens très bien de vous à bord de la VC P 755 sur laquelle j'avais embarqué suite au départ du 703 à Toulon. Vous étiez S/M chef de quart, effectuant votre service militaire (certainement
Officier de Marine Marchande. Pouvez-vous éclairer ma lanterne .Merci


Présentation

  • : Le blog de Michel
  • Le blog de Michel
  • : La vie des jeunes appelés durant les évènements en ALGÉRIE de 1956 à 1963 dans la région de TENES.
  • Contact

Recherche